Une belle journée

Une belle journée - Sébastien Dun

Je profite du soleil, aujourd’hui ! Comme il fait beau, comme il fait chaud ! Bon, certains vont dire que le taux d’humidité est très élevé, et que ça rend la température désagréable, mais moi, je m’en fous. Je veux aller passer du temps sous le soleil, et profiter de la météo quand elle est agréable.

Je passe devant l’école de beauté et je vois que les gens à l’intérieur suivent une botox. J’ai envie de me moquer d’eux, car je suis ici, et eux, là où ils ne peuvent pas marcher, se baigner, jouer au frisbee ou se promener. Demain, qui est samedi, la météo annonce de la pluie. Ces pauvres gens devront accepter de passer leur journée de repos à l’intérieur, à moins de sortir à un endroit où la pluie ne dérangera pas trop, comme dans un centre d’achats !

Bon, j’ai fait des formations moi aussi, et je sais combien c’est ennuyeux de voir le soleil briller, et d’être en classe, en train de prendre des notes et d’écouter le professeur. Aujourd’hui, par contre, je profite de la vie, car je fais ce que je veux, et je choisis mon horaire. Je suis presque comme les Amérindiens, qui encore aujourd’hui, choisissent l’activité de la journée selon la température et l’état du ciel. S’il fait beau, ils vont à la chasse ou vont cueillir des fruits sauvages. Si le temps est mauvais, ils restent dans leurs tipis, et fabriquent des outils, des vêtements, cuisinent ou passent le temps à jaser ensemble. Leur culture est propice aux contes et aux légendes, et en plus, leur sagesse est passée des parents aux enfants régulièrement.

Je continue de me promener. Au loin, j’aperçois des enfants jouer au ballon dans une ruelle. Ils font bien, ces trois-là ! J’espère que leurs parents n’ont pas oublié de les couvrir de crème solaire avant de les laisser sortir. Par contre, ils sont heureux et ça se voit qu’ils aiment ce type d’activité. C’est bien, ça ! Ils ne sont  pas dans la maison en train de jouer aux jeux vidéo. C’est mieux de pousser les jeunes à faire de l’exercice, mais c’est aussi une activité sociale nécessaire au développement, et je crois vraiment que ces enfants ont compris ce concept.

Je viens de finir ma marche. J’ai un appétit de loup en ce moment, alors je vais aller me préparer à manger.