Avec les conseils d'une mère

Avec les conseils d'une mère - Sébastien Dun

Ma mère m’avait habitué à ranger mon réfrigérateur régulièrement pour que je n’aie pas de mauvaises surprises. Ses conseils pratiques m’avaient permis de garder un réfrigérateur propre, et rempli de nourriture consommable. Dès que je reviens avec mes produits frais, je prends bien garde de mettre devant ceux dont la date de péremption est la plus courte. Je ne mets pas trop de denrées dans les étages pour que la circulation du froid se fasse correctement. Mes aliments ne peuvent bien se conserver que si je respecte ces quelques règles d’hygiène, qui sont élémentaires. Je connais aussi les caractéristiques de l’appareil qui garde au froid ma nourriture, ce qui me permet de ranger à sa place les viandes et les poissons, dans le compartiment du haut, les laitages, au milieu, et les légumes et les fruits, dans le tiroir du dessous. Je procède à peu près de la même façon avec mon congélateur.

Comme je suis gourmand et que j’avais pris du poids, j’avais tout fait pour retrouver une silhouette plus fine, et j’avais trouvé une méthode pour maigrir. J’avais été attentif à tout ce que je mangeais et j’avais gardé l’habitude de me préparer un plat de légumes à chacun de mes repas. Je faisais cuire à la vapeur des légumes que ma mère m’apportait, en été, et que je congelais. Je ressortais les courgettes pour les préparer en gratin, l’hiver, avec du fromage suisse ; je préparais des sauces à la tomate, au basilic et aux oignons que je mettais dans des contenants de petite taille, et je ne sortais que ce qui m’était nécessaire à la préparation de mon plat.

J’avais acquis une sorbetière et je préparais mes glaces, qu’elles soient parfumées au chocolat, à la vanille ou au citron. J’ai conservé cette habitude qui fait la joie de mes neveux et nièces, quand ils viennent dormir chez moi. Avec un siphon à chantilly, je préparais mes crèmes fouettées qui accompagnaient les glaces et les sorbets. Dans la même démarche, j’avais trouvé une recette de biscuits légers et faciles à réaliser. Ils se mariaient avec tous les goûts et la décoration de la coupe glacée n’en était que plus jolie. Je fais aussi des pots de confitures d’oignons, à déguster avec des fromages de brebis ou encore avec du foie gras de canard. J’aime recevoir des amis ou de la famille, et ils apprécient toujours de découvrir un nouveau plat cuisiné par mes soins.